Les troubles digestifs

Beaucoup de personnes souffre quotidiennement de troubles digestifs rendant parfois très inconfortables les activités journalières et pouvant affecter le sommeil. Plusieurs recours sont efficaces pour soigner ces troubles digestifs : les traitements médicaux, la modification des habitudes de vie, mais aussi, et ce sera le sujet de cet article : l’ostéopathie.


En effet, l’ostéopathie s'avère être une bonne solution pour soulager vos différents maux.



Les troubles digestifs, quels symptômes ?

Les troubles digestifs fonctionnels sont des symptômes digestifs, sans lésion organique. Le fonctionnement de l’organe est déréglé, sans atteinte de sa structure.


Quelques exemples de troubles digestifs :


- Brûlures d’estomac, avant ou après le repas

- Remontées acides

- Éructations

- Nausées

- Pesanteur après les repas

- Ballonnements

- Constipation

- Diarrhées

- Gaz

- Douleurs abdominales après les repas...



Des origines diverses


Ballonnements et flatulences sont les symptômes digestifs les plus répandus. Ils génèrent des douleurs, un inconfort voire une gêne dans la vie personnelle et sociale. Ces symptômes peuvent souvent provenir d’une sensibilité exacerbée par un stress intestinal (intoxication alimentaire par exemple). Ces dysfonctions peuvent aussi être locals, c’est-à-dire au niveau de l’estomac lui-même et de sa jonction avec l’œsophage.

Ils peuvent également provenir du dos, un faux mouvement peut provoquer l’irritation d’un nerf ainsi que de tout son trajet nerveux qui pourrait se diriger vers le ventre et alors perturber le bon fonctionnement des intestins.


Le ventre: notre cerveau émotionnel


En fonction de nos peurs, nos angoisses, difficultés et stress, notre ventre est affecté. L'ostéopathie à alors toute sa place dans l'accompagnement du patient. L'objectif étant de lui apprendre à mieux se connaitre. En effet, notre ventre nous renseigne sur ce que nous vivons et surtout la manière dont nous vivons les événements de la vie. Il ne faut donc pas ignorer ses messages mais au contraire apprendre à les déchiffrer grâce à l'ostéopathie.


D'accord, mais que faire ?


Parfois, un simple changement des habitudes alimentaires, de l’hydratation ainsi qu’une meilleure hygiène de vie peuvent contribuer à améliorer votre système intestinal. Mais souvent, il est nécessaire de consulter un spécialiste.


L’ostéopathie est une approche thérapeutique visant à traiter l’origine du problème plutôt que simplement en traiter les symptômes, permettant ainsi un soulagement, voire même une guérison.

L'ostéopathe voit le corps dans son ensemble et s'intéresse aux liens qui existent entre les systèmes. Le but étant de régler tous les dysfonctionnement du corps pour le guérir dans son ensemble. C'est alors au moyen de gestes doux que l’ostéopathe dénoue des points d’attachement et les tensions : l’objectif étant de restaurer la mobilité des différentes structures de l’organisme, afin de leur permettre de réaliser pleinement leur fonction et ainsi assurer l’équilibre générale du corps.



Le traitement ostéopathique

L'ostéopathe réalise un interrogatoire poussé sur vos symptômes et vos habitudes alimentaires. Celui-ci lui permettra de mieux comprendre le problème. Il va ensuite tester votre corps et notamment votre abdomen.

En s’appuyant sur des connaissances anatomiques et physiologiques ainsi que sur une palpation fine et précise, votre ostéopathe pourra traiter différentes structures, à savoir :


- Les organes digestifs eux-mêmes :

En traitant les éventuelles tensions ou densités au niveau de l’organe.


- Les attaches ligamentaires des organes digestifs :

Les organes étant reliés à des structures par des ligaments ou des membranes permettant de les maintenir, des attaches “rétractées” peuvent empêcher un bon mouvement des organes pendant les phases de digestion.


- L'environnement et les plans de glissement de l'organe :

En se concentrant sur les structures adjacentes à l’organe (autres organes, muscles, etc.) Des anciennes opérations au niveau de l’abdomen ou du petit bassin ont pu également créer des adhérences sur ou autour de l’organe dysfonctionnel.


- L'innervation de l'organe :

L’innervation est la capacité des nerfs à envoyer des messages à vos organes pour fonctionner. Cette dernière est assurée par le système nerveux autonome.

Un blocage au niveau d’une vertèbre ou de la base du crâne peut irriter une ou plusieurs racines nerveuses destinées à l’innervation du système digestif.

L’ostéopathe va alors travailler sur les zones où passent ses nerfs, afin de lever les irritations et de faciliter les messages nerveux aux organes.


- La vascularisation de l'organe :

L’organe a besoin d’une bonne vascularisation, d’un bon débit de sang, pour fonctionner correctement. Comme pour les nerfs, votre ostéopathe va travailler afin d’enlever des éventuelles tensions autour des vaisseaux sanguins.


Mais aussi :

L’ostéopathe peut travailler sur la mâchoire afin de permettre une bonne mastication et donc une meilleure digestion.

Un travail sur le thorax et le diaphragme peut être possible également. En effet, lors des mouvements de la respiration, les côtes s’ouvrent ; le diaphragme s’abaisse pour faire entrer l’air dans vos poumons, puis remonte pendant l’expiration.  Ces mouvements du diaphragme participent à “brasser” l’abdomen et favoriser la digestion. Un thorax peu mobile et un mouvement peu ample du diaphragme peuvent donc être également responsables d’une digestion lente.


Votre ostéopathe vous donnera également des conseils hygiéno-diététiques, et vous recommandera si besoin un suivi avec un nutritionniste pour un rééquilibrage alimentaire.

©Conception du site internet : U Vinu Sacru